top of page
Rechercher

Oser peindre en plein-air

"Peindre d'après nature, ce n'est pas copier l'objectif, c'est réaliser ses sensations"

PAUL CEZANNE







Au printemps nous sommes clairement dans la MEILLEURE période pour aller peindre en extérieur !

Que ce soit pendant une balade en campagne, une randonnée en montagne, ou même un moment passé dans un parc, prenez avec vous votre peinture et saisissez l'inspiration qui se présente face à vous.


Légère, rapide, l'aquarelle se prête à merveille à la saisie de l'instant.

Réalisée sur le motif, c'est à dire en plein-air et face au sujet l'aquarelle suggère plus qu'elle ne décrit, en laissant un espace à l'imagination avec une délicatesse singulière.


Je sais a quel point cela peut être intimidant de sortir de sa zone de confort, mais peindre dans un cadre différent va décupler votre inspiration, alors foncez !


Utilisez votre matériel habituel, les pinceaux avec lesquels vous êtes à l'aise, du papier que vous connaissez, ou pourquoi pas votre carnet à croquis, et votre palette habituelle.


Liste du matériel à emporter avec vous :

- un crayon : en ce qui me concerne je travaille avec un portemine léger (de 0,5 à 0,7mm) qui évite de retailler son crayon sans cesse, mais vous pouvez aussi optez pour un crayon (préférez alors du HB)

- 3 pinceaux (fin, moyen et épais)

- des pinces à dessin pour maintenir votre page de dessin à plat et éviter que la feuille gondole (des pinces à linge feront aussi l'affaire)

- une gomme mie de pain (qui n'abime pas le papier)

- une planche à dessin rigide (en bois, en carton....)

- de l'eau claire en quantité suffisante et un pot stable pour pouvoir le poser dans la nature

- votre palette (faite un choix dans vos couleurs si vous en avez trop)

- du papier (j'ai une préférence pour le papier Arche grain fin)

- un carnet (format de poche idéal pour peindre en plein-air)


Peindre dehors invite à prendre le temps de découvrir un endroit, et regarder.

En prenant le temps de regarder vous allez aussi gagner en confiance, n'hésitez pas à faire quelques sketchs rapides, choisissez également vos couleurs, avant de vous lancer dans votre réalisation finale.

Une fois le croquis réalisé, la mise en couleurs va permettre son rendu, c'est à dire son expression en termes de valeurs et d'intensités.


Ancrez vous dans le moment et déconnectez vous du reste.

Ce qui compte dans cet exercice du plein-air c'est ce que vous ressentez sur le moment, il faut vous faire confiance et vous écouter.

N'hésitez donc pas à retranscrire un paysage en y ajoutant votre touche personnelle, rien ne l'interdit !

C'est a vous de décider des éléments que vous avez envie d'inclure dans votre peinture, et vous pouvez aussi décider de ne peindre qu'une feuille ou une fleur : il n'y a qu'une seule règle : SE FAIRE PLAISIR.


J'espère que ces quelques conseils vous inciteront à tenter cette magnifique expérience.

L'aquarelle est le médium le plus adapté pour peindre en plein-air alors cela serait dommage de s'en priver non ?


N'hésite pas à laisser un like sur cet article, pour m'indiquer ton passage !

tu peux aussi commenter, et me dire si tu te compte te lancer ou si tu as déjà franchi ce cap !


15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page